Assurance Multirisque Professionnelle

👉 Le Guide COMPLET de la MRP pour les PROS !

L’assurance multirisque professionnelle de l’acronyme MRP est une formule ou contrat d’assurance qui permet de sécuriser l’activité professionnelle d’une entreprise ou auto-entreprise.

Elle se caractérise par un ensemble de garanties communes pour une majorité d’entreprises et un ensemble de garanties optionnelles, servant à couvrir les différents besoins de l’entreprise et pouvant être également souscrite séparément.

Comment choisir la bonne assurance multirisque pour son activité professionnelle ?

Qu’est-ce que l’assurance multirisque professionnelle ?

L’assurance multirisque professionnelle (MRP) est une couverture dédiée aux professionnels libéraux, entreprises multinationales, PME, etc. et qui couvre ces dernières contre les dommages que peuvent subir les biens professionnels (matériels informatiques, équipements, machines, stock, etc.), les locaux professionnels (incendie, dégâts des eaux, etc.).

Cette assurance couvre également les préjudices matériels, corporels et immatériels que l’entreprise pourrait causer à des tiers (et qui engageraient sa responsabilité civile professionnelle).

La multirisque pro est un contrat regroupant de nombreuses garanties qui habituellement peuvent à elles seules constituer des contrats spécifiques. Ainsi, le contrat MRP permet aux responsables d’une entreprise de souscrire les différentes garanties adaptées aux besoins de leur entreprise en un seul pack ou une seule formule.

Utilité de l’assurance MRP : Garantir les biens mobiliers/immobiliers et la responsabilité civile pro

Le contrat global d’assurance multirisques professionnels couvre comme cité auparavant, l’ensemble des biens matériels et des risques professionnels de l’entreprise assurée.

Dans sa forme de base, l’assurance MRP consiste à protéger les locaux de l’entreprise et à couvrir les dommages subis par les biens professionnels (équipements et matériels mobiliers, stocks de marchandises, etc.) en cas de sinistres.

Cependant, l’étendue des risques prise en charge par la MRP dépendra du niveau de couverture et des garanties spécifiques aux besoins de l’entreprise.

L’assurance MRP protège généralement contre les risques tels que le vol, les incendies, les dégâts des eaux, les dommages électriques, le vandalisme, les bris de glace, les catastrophes naturelles et climatiques (grêle, neige, tempête) etc.

Dans le cas où un sinistre aurait lieu, les biens matériels et les locaux détruits ou endommagés seront pris en charge et dédommagés par l’assureur professionnel.

Exemple :  Vous êtes commerçant de produits alimentaires, un matin vous découvrez qu’une partie de votre stock a été endommagé par des fuites d’eaux provenant de tuyaux délabrés. Dans ce cas, être couvert par une assurance multirisque, vous garantit une indemnisation ou un remboursement intégral du matériel endommagé.

Avec l’assurance responsabilité civile comprise dans le contrat multirisque pro d’entreprise, les dommages corporels, matériels et immatériels causés à des tiers au cours de l’activité professionnelle sont dans la plupart des cas, couverts.

Exemple : vous venez de nettoyer le sol de votre local et un fournisseur chute en vous rendant visite. La RC contenue dans votre Multirisque permettra d’indemniser le fournisseur (dans le cas où ce dernier serait en arrêt de travail à cause de cette mésaventure par exemple).

L’assurance multirisque professionnelle est-elle obligatoire ?

Le Code des assurances prévoit que de nombreuses professions doivent obligatoirement être couvertes par une assurance, sans quoi, elles risquent diverses peines comme des amendes, des interdictions d’exercer, voire même des peines de prison.

L’assurance multirisque professionnelle est, elle, facultative mais demeure fortement recommandée pour tous les professionnels possédant un local et des biens matériels.

En revanche, l’assurance responsabilité civile professionnelle (couverture basique incluse dans l’assurance MRP) est une garantie généralement obligatoire pour certaines professions réglementées, c’est-à-dire, celles soumises à un encadrement législatif et réglementaire spécifique. Il s’agit entre autres :

Pour ces divers métiers, une non-souscription à la RC pro peut entraîner des conséquences graves et même exposer à des sanctions.

Les entreprises du BTP sont également soumises à une obligation, celle de souscrire à l’assurance civile décennale, pour les dommages ou malfaçons pouvant apparaître jusqu’à 10 ans après la livraison des travaux effectués.

Souscrire une MRP complète n’est donc pas une obligation pour ces professionnels de la construction, mais ils doivent au minimum justifier d’une assurance responsabilité civile professionnelle de type décennale. Dans certains cas, les assurances multirisques pour artisans constructeurs contiennent également une garantie décennale et cela permet d’obtenir des cotisations bien plus basses.

Quelles sont les entreprises et professions concernées par l’assurance multirisque professionnelle ?

L’assurance multirisque professionnelle est destinée à tous les professionnels et ce peu importe la forme et le statut juridique que chacun utilise pour l’exercice de leur activité. Les profils concernés par la multirisque pro sont les Sociétés Anonymes (SA), l’ensemble des différentes professions libérales spécifiques, les EURL, les SARL, également les micro-entreprises ou auto-entrepreneurs.

Tous les secteurs d’activité, l’artisanat, le commerce, les services, le conseil, l’industrie, le secteur primaire restent potentiellement concernés par l’assurance MRP et ses principes de base. Bien évidemment, le contrat d’assurance doit s’adapter aux risques spécifiques auxquels s’expose chacune des activités.

Cependant, toutes ces entreprises ne sont pas concernées par les mêmes garanties, car chacun étant exposé à des risques bien spécifiques. Alors les compagnies d’assurance ont créé des produits multirisques particuliers destinés à certaines professions, qui par la suite peuvent affiner les différentes garanties en fonction de leurs activités respectives. On peut retrouver par exemple :

Le saviez-vous ? Afin de trouver le pack le plus adapté aux risques liés à votre profession ou à votre secteur, il vous suffit de renseigner votre métier ou statut professionnel sur notre comparateur pour avoir accès à tous les devis et contrats exclusivement réservés à votre emploi.

Quelles sont les garanties essentielles à inclure dans son contrat multirisques pro ?

Le choix d’un contrat d’assurance professionnel doit être fait en fonction des besoins et risques à couvrir spécifiques à l'entreprise ou à votre profession. Il est clairement évident que les formules d’assurance multirisque vont être différents d’une profession à une autre.

De plus, dans un contrat d’assurance MRP, certaines garanties sont systématiques, c’est-à-dire qu’elles sont communes de base à toutes les formules et les autres seront en option. 

Pour être certain de recevoir la meilleure formule MRP, il faut contrôler que les garanties essentielles pour l’entreprise et son activité sont comprises dans votre formule. Il vaut mieux payer un peu plus pour une garantie indispensable que de devoir indemniser soi même un sinistre de plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Les principales garanties généralement retrouvées dans un contrat multirisque pro :

GarantieExplications
L’assurance responsabilité civile professionnelle et/ou d’exploitation de l’entrepriseCouvre tous les risques pouvant survenir au cours de l’exercice de l’activité ou à cause de cette activité.   Elle répare les dommages subis par les salariés, les clients, les fournisseurs et les tiers
L’assurance des locaux et des équipementsGarantit les dommages subis en cas d’incendie, de dégâts des eaux et bien d’autres sinistres pouvant endommager les biens immobiliers (locaux, bureaux, …) et les biens mobiliers dont les stocks, les marchandises, le matériel, etc.   Il faut que cette garantie précise clairement les cas pouvant permettre les indemnisations ou non (voir « les exclusions » dans les CGV).  
L’assurance protection juridiqueGarantit l’accompagnement de l’assuré en justice et la prise en charge des frais consécutifs de justice en cas de litige avec un tiers
L’assurance perte d’exploitationGarantit la prise en charge des frais fixes de l’entreprise en cas d’interruption de l’activité, suite à un sinistre.
L’assurance décennale pour les entreprises du BTPDoit être souscrite avant le début d’un chantier et sert à garantir les dommages de nature décennale apparaissant jusqu’à 10 ans après la date de livraison.

Un contrat d’assurance multirisque pro doit parfaitement s’adapter aux spécificités des besoins d’une entreprise, afin de la protéger dans toutes les dimensions et circonstances.

Avant de signer votre contrat final, il faudra vérifier pour chacune des garanties souhaitées :

Enfin, si votre entreprise évolue, il est probable que les garanties de votre contrat ne puissent plus être satisfaisantes. Nous vous conseillons de faire régulièrement le point.

Quel est le prix d'une assurance multirisque professionnelle ?

Profession / EntreprisePrix annuel de la MRP
Auto-Entrepreneur prestataire de services200 à 400€
Professionnel libéral (avocat, médecin, …)300 à 550€
Agriculteur avec exploitation600 à 1800€
Commerçant avec un local et 2 employés400 à 1200€

Comme vous le verrez ci-dessous, de nombreux critères peuvent avoir une influence sur les prix des MRP. Cependant, les prix vont généralement de 200 à 2000€ (dans le cadre de TPE-PME).

Comment est calculé le coût d’une assurance multirisque professionnelle ?

La détermination du tarif d’une assurance multirisque professionnelle va dépendre de nombreux facteurs, en particulier des garanties incluses dans le contrat et du profil de l’entreprise qui souscrit.

Les facteurs généraux pour le calcul d’une assurance multirisque professionnelle sont :

FacteursExplications
La taille des locaux de l’entreprisePlus il y a de surface locative à assurer, plus la prime sera onéreuse.
L’effectif de l’entreprise Plus vous avez de salariés, plus votre taux de risques sera élevé.
Le secteur d’activitéPar exemple les professionnels de santé (infirmier libéral, docteur, etc.) auront une prime plus élevée que celle d’un jardinier.
Le chiffre d’affaires réalisé ou prévuLes compagnies considèrent que plus vous réalisez du chiffre, plus vos bases d’indemnisations seront élevées.
Les garantiesCouverture minimale ou avec options, le prix de la cotisation ne sera pas le même.
Le niveau de couvertureUn contrat avec des plafonds plus grands et moins d’exclusions sera plus cher.
La nature et la valeur des biens à assurerLocaux, matériel de production, matériel informatique, etc.… tous n’ont pas la même valeur
Le statut juridique du professionnel ou de l’entrepriseDans le cadre d’une assurance multirisque pour propriétaire non occupant par exemple.
Les risques spécifiques auxquels est soumise l’entrepriseNombreux contacts avec des tiers, commercialisation de produits pharmaceutiques à des milliers de personnes, etc…toutes les entreprises ne partagent pas le même niveau de risque.
La zone géographique ou travaille l’entrepriseSelon les secteurs, les grilles tarifaires des assureurs peuvent évoluer.

De nombreuses informations sont nécessaires pour déterminer le prix d’une multirisque pro. C’est pourquoi l’entreprise doit faire plusieurs demandes de devis chiffrés d’assurances multirisques professionnelles sur mesures. Le but étant de comparer les garanties et les tarifs des différents concurrents assureurs.

Ainsi, le professionnel choisira le devis ayant le meilleur rapport garanties-prix.

Pour y arriver facilement et gratuitement, le comparateur d’assurances MRP proposé par mes-assurances-pro.com en ligne permet de procéder à une demande de devis, en remplissant simplement un court formulaire.

Bon à savoir : le contrat d’assurance MRP s’obtient en contrepartie d’une prime annuelle variable. Cette prime peut également être répartie sur les mois d’une même année. 

Comment souscrire un contrat d’assurance multirisque professionnelle en ligne ?

Toutes les offres d’assurances ne se ressemblent pas, car les garanties, les prix, les exclusions, etc. ne sont jamais identiques d’un contrat à l’autre. Sur le marché de l’assurance en France, de très nombreuses mutuelles et assureurs sont actifs. En sollicitant plusieurs devis, vous trouverez la compagnie qui répondra le mieux à vos besoins en tant que professionnel ou chef d’entreprise (micro, libéral, etc…) et au meilleur tarif.

Oubliez les rendez-vous en agence ou les appels téléphoniques : le comparateur d’assurances MRP en ligne vous fait gagner du temps, est complètement gratuit et sans engagement. Recevez plusieurs offres personnalisées depuis votre ordinateur (disponible également via smartphone et tablette).

Notre comparateur vous garantit de la transparence et aucune compagnie d’assurance n’est favorisée au détriment de certains assureurs.

Comment résilier une multirisque professionnelle ?

Il existe quatre possibilités pour résilier un contrat d’assurance multirisque professionnelle :

Premièrement, il vous est possible de résilier un contrat d’assurance MRP à la date d’échéance telle que prévue dans ledit contrat. Cependant, il faut au préalable avertir l’assureur au moins 2 mois avant la date d’anniversaire (date de reconduction du contrat). Envoyez un courrier recommandé avec accusé de réception. Mettez-vous un rappel dans votre agenda au moins 2 mois (voir plus) avant la date limite de résiliation.

Deuxièmement, vous avez la possibilité de résilier un contrat d’assurance multirisque professionnelle si l’assureur change un point important dans le contrat, par exemple l’exclusion d’un risque, la diminution du plafond de garantie, l'augmentation de la prime annuelle, etc. 

Troisièmement, le contrat multirisque pro peut être résilié en cas de changement dans votre situation personnelle ou dans votre activité professionnelle. Cependant, vous devez pouvoir justifier, avec des documents l’existence de ces changements auprès de l’assureur. C’est le cas par exemple d’un événement de liquidation de l’entreprise à cause d’un départ à la retraite du propriétaire. Il faut dans ce cas envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception dans les 3 mois suivant le changement de situation, pour informer l’assureur de votre décision de résiliation.

Pour terminer, sachez que votre assureur MRP a également la possibilité de ne pas renouveler votre contrat d’assurance à la date d’échéance de ce dernier, il doit vous en informer au moins 2 mois avant cette date par courrier recommandé avec accusé de réception. De plus, l’assureur peut également décider d’interrompre un contrat s’il n’a pas reçu le paiement de la prime d’assurance au-delà du délai prévu.

Votre devis d'Assurance Multirisques Pro jusqu'à -40% en utilisant ce comparateur en ligne :

Sur le même sujet :